Si vous avez émis le souhait de devenir un assistant virtuel, votre entourage a peut-être émis quelques réserves. C’est un métier pas toujours bien compris mais qui est en plein essor grâce à la numérisation du travail.

A la manière d’un assistant qui travaille dans un bureau, l’assistant virtuel va aider une entreprise ou un entrepreneur à réaliser différentes tâches. La seule différence, c’est que l’assistant virtuel travaille à distance !

C’est un métier très prisé des entreprises parce qu’il permet un gain d’efficacité et une réduction des coûts importants.

Quelques tâches pouvant être réalisées par  un assistant virtuel

Un assistant virtuel peut toucher à tout ou au contraire se spécialiser. Voici quelques exemples :

  • Gestion des réseaux sociaux : Une entreprise peut par exemple avoir plusieurs groupes sur Facebook à gérer. Un assistant virtuel peut programmer la publication du contenu, répondre aux questions des membres, faire de la publicité pour la page/le groupe en postant sur d’autres groupes etc.
  • Transcription de vidéos ou de podcasts : Si vous animez des podcasts ou si vous publiez des vidéos, vous pouvez produire des transcriptions pour alimenter votre blog avec du contenu textuel. C’est un très bon moyen d’optimiser sa stratégie de contenu en renforçant les différents canaux.
  • Modération de votre forum/site : Si votre site web propose aux utilisateurs de publier du contenu, un assistant virtuel peut s’occuper de la modération.
  • Faire la promotion de votre site via des commentaires : Publier des commentaires constructifs sur d’autres blogs est un bon moyen de générer du trafic mais surtout de nouer des relations avec d’autres blogueurs. Seul problème, c’est une tâche qui peut être très chronophage et dont peut parfaitement s’occuper un AV.
  • Relecture d’article/publications : Si vous publiez du contenu sur les réseaux sociaux ou sur votre site web, un assistant virtuel peut relire et corriger les éventuelles fautes (en plus d’apporter des feedbacks)

Pour faire simple, un AV peut réaliser énormément de choses. Ce qui le différencie d’un prestataire à qui on soutraiterait, c’est la place qu’il occupe au sein de l’entreprise. L’assistant virtuel fait partie intégrante de la force de travail.

Vous devez avoir la pleine confiance de votre employeur et vous devez surtout vous montrer très professionnel !

Quelles sont les qualités requises pour devenir un bon assistant virtuel

 

Le professionnalisme est de mise ! Même si un AV n’est pas physiquement présent au sein de l’entreprise, il doit prendre toutes les mesures nécessaires pour être disponibles. Il doit aussi et surtout répondre aux différentes demandes de son client.

Bonnes aptitudes à la communication

En partant du premier point, vous devez informer le client de l’état d’avancement de son travail, alors établissez comment et quand vous devriez le mettre à jour lorsqu’il devient client ainsi qu’avant de commencer chaque nouvelle tâche.

Certains clients préfèrent un suivi journalier quand d’autres préfèrent un bilan hebdomadaire. Soyez sûr d’être sur la même longueur d’onde.

Si un client doit constamment vous pourchasser pour des mises à jour, c’est que vous ne faites pas votre travail correctement.

Gestion du temps

La recherche indique apparemment que vous devriez vous concentrer sur une seule chose et qu’il est inefficace de faire plusieurs tâches à la fois, mais c’est en quelque sorte ce que nous faisons dans la vie ! Bien sûr, vous devez vous concentrer sur la tâche à accomplir, mais vous allez aussi travailler avec plusieurs clients qui pensent tous qu’ils sont votre seul client ou le plus important.

Vous aurez probablement de nombreuses choses à faire au cours d’une journée, alors planifiez à l’avance (en laissant du temps pour les choses imprévues) et planifiez les tâches au moment où vous serez le plus efficace.

Si vous êtes par exemple plus disponible pour la rédaction le matin, planifiez vos appels pour la fin d’après-midi.

Comment trouver son premier contrat en tant qu’assistant virtuel

Il est recommandé que vous preniez un premier concert relativement facile en tant qu’AV. Vous vous demandez peut-être : “Comment faire pour avoir mon premier client en tant qu’assistant virtuel ?”

Lorsque vous commencez à travailler sur ces plateformes, votre objectif premier devrait être d’obtenir autant de commentaires positifs que possible.

Ne vous inquiétez pas de commander un taux horaire élevé au début de votre carrière ou vous risquez de vous préparer à l’échec. La meilleure façon de décrocher ces postes d’assistants virtuels bien rémunérés est de constituer un portefeuille d’évaluations positives sur les meilleures plates-formes freelance.

Mettez-vous à la place de quelqu’un qui cherche un assistant virtuel ; l’une des premières choses que vous vérifierez sera les commentaires fournis par d’autres clients. Lorsque vous vous bâtirez une réputation positive en tant qu’assistant virtuel, vous serez en mesure d’obtenir un taux plus élevé à mesure que vous acquerrez de l’expérience.

Pensez aux compétences que vous possédez actuellement et aux compétences dont votre client pourrait avoir besoin. Lorsque vous jumelerez ces compétences aux exigences de votre client, vous serez en mesure de développer de nouvelles sources de revenus tout en lui facturant une prime plus élevée.

Développer des compétences

Pensez aux choses qui vous séparent des autres assistants virtuels. Certains facteurs intangibles pourraient aider à catapulter votre entreprise d’assistance virtuelle par rapport à d’autres indépendants sur le marché. Par exemple, si vous possédez actuellement l’un des actifs incorporels suivants, vous pourriez vous créer un créneau dans l’industrie des assistants virtuels.