Comment mieux gérer son temps ?

Avoir du temps est un luxe que peu de personnes ont. Notre emploi du temps semble se remplir sans cesse alors que la journée n’est pas extensible. Pour peu que la loi de Murphy vous poursuive et vos journées deviennent vite un enfer générant un stress important. Qui n’a jamais rêvé de se poser deux minutes entre deux rendez-vous, ou encore de s’accorder une heure pour soi, rien que pour soi !!!

Comme le temps ne s’arrête pas, ne se ralentit pas et que l’on ne peut revenir en arrière, tout le monde est obligé de s’y conformer. Du réveil qui sonne au couché forcé pour avoir son quota de sommeil, la journée ressemble à une armoire  comble avec encore beaucoup de choses sur le lit. Il faudra attendre « l’armoire suivante » déjà bien remplie d’avance.

Cette impression de ne plus avoir la main mise sur quoi que ce soit, cette impression d’être toujours dans le rouge et que vient se rajouter toujours quelque chose de plus, génère une source d’angoisse insupportable pour certaines personnes, alors que d’autres semblent tirer leur épingle du jeu.

L’heure du grand ménage est venue !

4 étapes pour mieux gérer son temps

1- Où passe le temps ?

Où a bien pu passer tout ce temps dont vous disposez pour que vous n’arriviez pas en faire ce que vous voulez ?
Non seulement où, mais aussi pourquoicommentavec qui et à quoi . Il est l’heure de vous poser et de réaliser un examen de votre situation. C’est la prise de conscience qui va vous permettre d’inverser la tendance, … de reprendre le commandement de votre vie.

L’important dans cette étape est d’identifier les tâches chronophages. Ce sont souvent les imprévus (appels téléphoniques, visites …), les imposés (réunions, repas, formations …) et les « je laisse traîner » ( rangement,  mauvaise préparation, classement de papiers … ). Passez tout en revue et soyez honnête avec vous-même et profitez-en pour mettre en face de chaque tâche la cause de vos « surbooking« .

N’ayez pas honte, les causes pour tout le monde sont les mêmes : ne pas savoir dire non, ne pas prendre de décision,  ne pas être en forme, remettre systématiquement à demain, ne pas être organisé …

Maintenant que le point est fait, que faire pour y remédier, pour devenir plus productif ?

2- S’organiser

Le premier acte tient dans ce simple mot l’ORGANISATION.

Ce premier pas est  traité dans un article complémentaire Gérer son temps pour mieux vivre.

– Est-il possible de faire des journées de trois ou quatre heures maximum ?

– Répertoriez chaque tache quotidienne et  définissez les priorités.

– Prévoir une heure dans son emploi du temps pour soi.

– la loi des 80/20

– Déléguez.

3- Apprendre à dire NON.

Deuxième acte, apprendre à dire non. Ce petit mot anodin est souvent difficile à prononcer car le refus génère des tensions. Il est plus facile et plus commode de dire oui à tout. Mais à quel prix ?

Découvrez Comment dire NON sans blesser.

4- L’art de savoir programmer

Troisième acte, se vider la tête. Réfléchissez deux minutes, tout ce qui vous oppresse est tout ce qui n’est pas réglé une bonne fois pour toute. Les dossiers mis de côté, les chantiers inachevés, le chantier …. sur votre bureau, sont autant de pollution mentale qui vous encombre l’esprit toute la journée.

Planifiez pour gagner du temps, découvrez la notion de découpage, de récompense et de petite réussite …

5- Conclusion

Les règles de la gestion du temps sont la plupart du temps simples, trop simples ….

La difficulté est d’arriver à les mettre en œuvre. Ne tentez pas une révolution complète de votre façon d’agir au risque de vous décourager. Mettez de petites choses en place, et une fois que ces dernières sont devenues naturelles, passez à d’autres petites choses. Pas à pas, petit à petit, vous reprendrez le contrôle de votre temps …. libre.